Compte WhatsApp piraté, que faire ? Piratage WhatsApp

Compte WhatsApp piraté, que faire ? Piratage WhatsApp
Content List
Forte de plus de 2,3 milliards d’utilisateurs à travers le monde, 14,5 millions rien qu’en France, l’application WhatsApp est devenue une cible importante pour les pirates. Découvrez nos conseils pour détecter si votre compte a été hacké ainsi que des solutions pour vous en prémunir. Piratage WhatsApp

SURVEILLER LES SIGNES QUI ALERTENT D’UN PIRATAGE DE COMPTE WHATSAPP

Pour savoir si votre compte WhatsApp a été piraté, il convient tout d’abord de surveiller certains signes évocateurs. Des appels passés automatiquement, une conversion dont vous n’êtes pas à l’origine, des paramètres modifiés ainsi qu’une modification des mots de passe sont autant de preuves d’un piratage. D’autres signes plus discrets peuvent également vous alerter. C’est notamment le cas si un nouveau compte a été créé, une nouvelle adresse IP a été utilisée sur votre smartphone, des applications inconnues ont été téléchargées ou encore si vous constatez des coûts plus élevés sur votre facture de téléphone.

Espion d'application Android

LES GESTES À ADOPTER

Compte WhatsApp piraté, que faire ? Piratage WhatsApp


En cas de piratage avéré ou suspecté de votre compte WhatsApp, commencez par regarder les applications qui utilisent le plus de données mobiles. Accessible depuis la rubrique « Réglages » de tous les smartphones, cette information vous permet de voir toutes les applications communiquant vers l’extérieur. Si une app semble suspecte, recherchez son nom sur Internet et supprimez-la en cas de malveillance avérée. Prenez aussi le temps de regarder toutes les applications téléchargées sur votre smartphone Android ou iOS afin de vérifier si certaines ne sont pas douteuses.

Piratage WhatsApp

SE PRÉMUNIR CONTRE UN PIRATAGE WHATSAPP

Vous avez supprimé toutes les applications qui vous semblaient suspectes ? Dans ce cas, il est temps de changer vos mots de passe. De la sorte, vous avez l’assurance qu’aucun pirate ne pourra de nouveau accéder à vos comptes. Le mieux est d’ailleurs d’attribuer un mot de passe unique pour chaque application (Facebook, messagerie, etc.). À l’avenir, faites également attention à votre usage d’Internet sur d’autres supports que votre iPhone ou votre téléphone Android. En utilisant vos comptes sur un ordinateur, une tablette ou un autre téléphone, vous êtes en effet susceptible d’être piraté.

Des méthodes pour pirater WhatsApp

Une forme d’espionner les conversations de WhatsApp, sans avoir besoin de logiciels, c’est utiliser la version web, en accédant à travers de ton ordinateur sans que la victime se rend compte. Comme ça, tu pourras voir toutes les conversations jusqu’à qu’elle fermera sa session.

Il existe d’autres méthodes comme la supplantation pour pirater les conversations de WhatsApp. Cette méthode fonctionne avec les systèmes d’exploitation iOS et Android, et même s’il semble complexe, le procès est une technique d’espionnage très simple.

Quelques personnes préfèrent voler le compte du portable ou espionner à travers de la carte SIM, mais ces méthodes-ci ne passent pas inaperçues. Il s’agit plutôt d’une forme de prendre le contrôle de l’application.

L’information n’est pas assez pour toi ? Clique ici et connais plus de méthodes pour Espionner WhatsApp.

WhatsApp : méfiez-vous du piratage !

En cette période, les applications de messagerie sont précieuses pour rester en contact avec vos proches. Méfiez-vous néanmoins car les escrocs peuvent tenter d’accéder à votre compte !

Si vous utilisez WhatsApp, vous savez que votre profil est créé à partir de votre numéro de téléphone. Un code vous est envoyé et confirme le lien entre votre téléphone et votre profil. « Le souci, c’est que votre numéro de téléphone est peut-être visible dans un répertoire en ligne ou encore, sur un autre de vos profils. L’escroc, l’ayant trouvé, va installer WhatsApp sur son smartphone et il va y introduire votre numéro. Il va ensuite demander le code de vérification et là, surprise, c’est vous qui recevez ce code par SMS », explique Olivier Bogaert. Quelques minutes plus tard, vous recevez un message d’une personne vous expliquant qu’elle a fait une erreur en encodant son numéro et vous demande de lui envoyer le code. « N’y voyant pas de piège, vous le faites sauf que, dans les minutes qui suivent, vous recevez un message de WhatsApp vous informant que votre téléphone n’est plus associé à votre application. »

Un risque pour d’autres aussi

L’escroc a ainsi pris le contrôle de votre profil et pourra se faire passer pour vous auprès de vos contacts. « Il pourra, par exemple, demander une aide financière urgente suite à un problème de santé ou un accident de voiture. Ou alors, préparant l’arnaque d’une autre personne, en se faisant passer pour vous, il pourra demander une série de renseignements lui permettant de la piéger », prévient le commissaire de la Federal Computer Crime Unit.

Néanmoins, il ne pourra pas avoir accès à l’historique de vos conversations (hébergé dans le cloud associé à votre identifiant) ni déterminer vos contacts les plus proches.

Si cette mauvaise surprise vous arrive, supprimez l’application WhatsApp de votre téléphone et réinstallez-la. Demandez le code de vérification par SMS et relancez-la. Ceci entraînera automatiquement le blocage sur le téléphone de l’escroc.